Friedrich-Ebert-Stiftung
Bureau Cameroun
BP 11 939, Yaoundé
Boulevard de Russie
Yaoundé-Bastos

Phone:
+237 22 21 29 96
+237 22 21 52 92
Fax:
+237 22 21 52 74

E-Mail: gro.nuremak-sef@ofni
www.fes-kamerun.org

fes-start

C’est auprès des entrepreneurs du secteur des énergies renouvelables que ce sont tenus les syndicats dans la salle de conférence de la FES le 26 juin afin de réfléchir ensemble à des stratégies adéquates pour l’avènement d’un système énergétique écologiquement responsable et socialement équitable.
L’implication syndicale et entrepreneuriale pour la promotion d’un système énergétique décarboné et décentralisé est le thème qui a permis de noter toutes les avancées entrepreneuriales dans le monde des énergies renouvelables, la position syndicale dans ce monde, mais surtout le rôle d’une cohésion entre ces deux acteurs pour une répartition énergétique plus juste et moins couteuse à l’environnement. En termes de développement et d’emplois verts, les syndicats travaillant non seulement pour les bonnes conditions de travail mais aussi pour la pérennité de l’emploi, devraient s’accrocher a dit le premier panéliste à un système énergétique économiquement rentable, socialement équitable et écologiquement responsable.


Des insuffisances ont été relevées par les syndicats et les entreprises comme potentiels freins à la réalisation du mix énergétique souhaité : Pour les entreprises, l’inexistence d’un cadre légal, politique et institutionnel freinent l’élan de déploiement de ces énergies tandis que pour les syndicats, le défaut de formation, d’information sur les énergies renouvelables, le travail mené dans ce secteur et les résultats obtenus restent peu connus.
Prêts à se servir du travail jusqu’ici mené par les entreprises du secteur des énergies propres, les syndicats des secteurs de la pêche, de l’agriculture, de l’industrie, de l’énergie, des forêts et bien d’autres ont trouvé l’intérêt de collaborer et de coopérer pour cette énergie révolutionnaire qui améliorera les conditions de travail des ouvriers perturbées par les coupures intempestives d’électricité et qui donnera aux investisseurs un cadre légal, institutionnel propice au développement de cette filière.
Pour y parvenir, les syndicats des différents secteurs ont convenu de rejoindre le syndicat des énergies renouvelables du Cameroun afin d’élaborer une plateforme interactive. Le but de cette démarche est double il s’agira d’une part de vulgariser les projets, services et matériels offerts par les entreprises du secteur des énergies propres, et d’autre part saisir ces succès privés à petite échelle afin d’attirer l’attention de la politique nationale pour une expansion publique et globale.