Friedrich-Ebert-Stiftung
Bureau Cameroun
BP 11 939, Yaoundé
Boulevard de Russie
Yaoundé-Bastos

Phone:
+237 22 21 29 96
+237 22 21 52 92
Fax:
+237 22 21 52 74

E-Mail: gro.nuremak-sef@ofni
www.fes-kamerun.org

fes-start

Tout est bien qui finit bien, pourrait-on dire en ce qui concerne le programme de formation des jeunes leaders de l’Afrique, promotion 2015- 2017.
Tout avait commencé au milieu de l’année 2015 lorsque la FES Cameroun décide de solliciter auprès des leaders des partis politiques, des syndicats, et des organisations de la société civile la nomination des jeunes représentants des différentes organisations de l’Afrique centrale. Après une sélection rigoureuse sur la base des questionnaires remplis, les jeunes venus du Cameroun, Gabon, Guinée Equatoriale, RCA, république du Congo, RD Congo, et Tchad avaient pris part à la première formation organisée en Novembre 2015.
C’est ainsi que ces jeunes ont fait tour à tour les formations portant sur les thématiques suivantes :


•    Histoire et valeurs fondamentales de la démocratie (Novembre 2015)
•    Droits Humains (Janvier 2016)
•    Citoyenneté et gestion des projets (avril 2016)
•    Méthodes de présentation et changements climatiques (septembre 2016)
•    Protection sociale et croissance économique en Afrique centrale (janvier 2017)
•    Prévention et résolution des conflits en Afrique centrale (mars 2017)
•    Rôle des médias dans une démocratie : liberté de la presse et des médias (juin 2017)
Toutes ces formations étaient regroupées autour des valeurs fondamentales, le management, les méthodes, et les thèmes politiques.
Finalement le 7 juin 2017, après 17 mois de formation, ces jeunes ont reçu les certificats de fin de formation des mains du sénateur Jean Tsomelou, président du groupe parlementaire du Social Democratic Front (SDF) au Sénat et Secrétaire Général du même parti ; Sosthène Médard Lipot, secrétaire national à la communication du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) ; Bergeline Domou, Militante de l’ONG Cameroon O Bosso, et Caroline Yankep, présidente de la Dynamique Mondiale des Jeunes (DMJ), une organisation de la société civile au Cameroun. Dans leurs mots, les différentes personnalités ont souligné l’importance de la formation aux jeunes, en leur rappelant de passer à l’action pour rendre possible les transformations sociales auxquelles les pays de l’Afrique centrale ont le plus besoin.